De Block soutient la réinstallation d'une centaine de réfugiés en Belgique

11/06/13 à 14:05 - Mise à jour à 14:05

Source: Le Vif

(Belga) La Belgique accueillera à la fin du mois de juin une centaine de réfugiés issus principalement de la région des Grands Lacs en Afrique. Pour mener à bien leur intégration sur le territoire belge, la secrétaire d'Etat à l'Asile et l'Immigration, Maggie De Block, a lancé mardi, à Saint-Trond, une première "campagne de réinstallation", visant à accueillir et orienter les futurs arrivants grâce à l'aide de plusieurs organisations non-gouvernementales et de cinq CPAS, qui se sont portés volontaires.

De Block soutient la réinstallation d'une centaine de réfugiés en Belgique

"Il s'agit de quelques familles et particuliers originaires du Burundi et du Congo qui ont été reconnus comme réfugiés par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR)", a expliqué Mme De Block, lors d'une conférence de presse. "Ils vont d'abord suivre six semaines de cours de langue, puis assister à un parcours d'intégration civique dans le centre de Fedasil à Saint-Trond. Ensuite, nous espérons qu'ils pourront se construire un avenir en Belgique, notamment grâce à l'aide des cinq CPAS qui se sont portés volontaires pour les guider sur le chemin de la réussite". Les communes impliquées dans la réinstallation des réfugiés sont Hoogstraten, Kruibeke, Wetteren, Herent et Zaventem. La campagne est également soutenue par les ONG Caritas et Convivial. Un deuxième groupe de réfugiés doit arriver en automne, pour lequel Maggie De Block fait cette fois appel aux CPAS wallons afin qu'il se porte candidat pour accueillir et accompagner les futurs arrivants. Ce n'est pas la première fois que la Belgique participe à un projet de réinstallation: en 2009, un groupe de réfugiés irakiens a déjà bénéficié de cette mesure. En 2011, des Érythréens et Congolais réfugiés dans un camp tunisien à la suite de la crise libyenne ont également été réinstallés dans notre pays. (Belga)

Nos partenaires