David Miliband claque la porte de Sunderland après la désignation de Paolo Di Canio

01/04/13 à 02:45 - Mise à jour à 02:45

Source: Le Vif

(Belga) Le député travailliste britannique David Miliband a démissionné dimanche soir de la vice-présidence du club de football de Sunderland (où évolue le gardien belge Simon Mignolet) qui évolue en Premier League, en raison "d'anciennes déclarations politiques" qu'a tenues l'Italien Paolo Di Canio, désigné plus tôt dans la soirée nouvel entraîneur de l'équipe.

Paolo Di Canio avait défrayé la chronique en 2005, lorsque jouant pour la Lazio de Rome, il avait effectué un salut fasciste à l'attention de ses supporters. "Je suis un fasciste, pas un raciste", s'était-il justifié ensuite, expliquant avoir voulu saluer ses supporters sans avoir voulu témoigner de haine raciale. "Il s'agit d'un salut du 'camerata' aux 'camerati'", avait dit Paolo Di Canio, dans une allusion aux militants du parti fasciste de Benito Mussolini. Dans une biographie, Paolo Di Canio dit être "fasciné" par le "Duce" dont il s'est fait tatouer l'expression latine 'DUX' sur le bras. Pour David Miliband, ces comportements sont inacceptables. Administrateur indépendant, il a claqué la porte de Sunderland dont il occupait la vice-présidence, a annoncé la BBC. Plus tôt dans le semaine, David Milliband avait déjà fait savoir qu'il quitterait la politique. Il compte travailler aux Etats-Unis pour une organisation humanitaire. L'ancien ministre des Affaires étrangères avait été battu de peu à la présidence du parti travailliste remportée par son frère Ed, après des élections législatives qui consacrèrent la victoire des conservateurs et des libéraux en 2010. Lors de l'arrivée de Paolo Di Canio dans le club anglais de Swindon Town en 2011, le syndicat GMB s'était retiré comme sponsor. (THD)

Nos partenaires