David Cameron courtise la N-VA pour qu'elle rejoigne son groupe eurosceptique au Parlement

19/10/12 à 08:48 - Mise à jour à 08:48

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre britannique David Cameron s'est entretenu jeudi à Bruxelles avec président de la N-VA, Bart De Wever, en marge d'une rencontre des Conservateurs et Réformistes européens (ECR) organisée avant le sommet européen.

David Cameron courtise la N-VA pour qu'elle rejoigne son groupe eurosceptique au Parlement

Les deux hommes, qui s'étaient déjà rencontrés en tête-à-tête en mars 2011 au 10 Downing Street, se sont retrouvés jeudi pour discuter de la crise de l'euro et les réformes socio-économiques à mettre en oeuvre pour stimuler la croissance. Selon une source au sein de l'ECR, le Premier ministre britannique a aussi proposé au leader de la N-VA de rejoindre la formation ECR, un groupe qu'il a fondé en 2009 après sa rupture avec le Parti populaire européen (PPE), une formation de centre-droit pro-européenne à laquelle les conservateurs britanniques appartenaient jusque-là. Interrogé à l'issue de la rencontre sur une éventuelle adhésion, M. De Wever a s'est toutefois montré prudent tout en jugeant la question prématurée. "Il convient d'attendre les résultats (des élections européennes) en 2014", a fait valoir le chef des natinalistes flamands. "Les conservateurs britanniques et nous avons beaucoup d'opinions différentes sur l'Europe", a souligné M. De Wever. "Nous sommes pro-européens mais nous sommes sur la même ligne qu'eux en matière socio-économique, notamment la réduction la fiscalité. Ce qu'il faut, c'est réformer notre économie plutôt que de lever de nouveaux impôts", a-t-il ajouté. La N-VA compte à l'heure actuelle un seul député au Parlement européen, mais ce nombre pourrait sensiblement augmenter en cas de victoire lors des maxi-élections de 2014 (régionales, fédérales et européennes). Cinquième formation en taille au sein du Parlement européen, le groupe ECR compte aujourd'hui 52 membres, essentiellement britanniques, auxquels s'ajoutent quelques conservateurs polonais du PiS, les eurosceptiques tchèques de l'ODS ainsi qu'un élu de la Liste Dedecker. Outre l'actualité européenne, Bart De Wever et David Cameron ont encore évoqué jeudi les célébrations à venir en Flandre pour le centenaire de la Première Guerre mondiale. Le président de la N-VA a remis à cette occasion une brochure éditée par le gouvernement flamand en vue de l'événement ainsi que un ouvrage de Patricia Carson intitulé: "The Fair Face of Flanders". (KRISTOF VAN ACCOM)

Nos partenaires