Dans une lettre, Marc Dutroux attribue la mort de Julie et Melissa à la mafia

30/10/12 à 07:17 - Mise à jour à 07:17

Source: Le Vif

(Belga) Dans un courrier adressé à l'hebdomadaire flamand "Dag Allemaal", Marc Dutroux mêle la mafia à la mort de Julie et Melissa, indiquent mardi Sudpresse et Het Laatste Nieuws.

Dans une lettre, Marc Dutroux attribue la mort de Julie et Melissa à la mafia

Marc Dutroux voulait en fait écrire une lettre au papa de Julie, Jean-Denis Lejeune, et la faire publier par le média le plus offrant. "Dag Allemaal" avait décliné la proposition, ce qui n'a apparemment pas plu à l'intéressé. Ce dernier a envoyé une lettre "gratuite" mais insultante à l'hebdomadaire flamand. Dans ce courrier, Marc Dutroux précise qu'il n'est "jamais allé à Grâce-Hollogne", là où les petites ont été enlevées. "Je n'ai tué personne et pourtant j'ai été condamné", dit-il. Marc Dutroux raconte que la "vérité" se trouve dans un procès-verbal contenant les confessions d'un informateur de la police. Il parle de règlement de comptes mafieux, mêlant l'ancienne star de l'AC Milan et de l'équipe nationale italienne, le footballeur Roberto Baggio, et le papa de Melissa, Gino Russo. Marc Dutroux reconnaît par ailleurs avoir tué son complice Bernard Weinstein mais nie avoir fait du mal à An et Eefje. Enfin, il semble jaloux de la libération conditionnelle de Michelle Martin: "Un cloître n'est sans doute pas un endroit très plaisant à vivre, mais celui qui prétend que ce n'est guère mieux qu'une prison, n'a clairement jamais mis les pieds en prison." (PVO)

Nos partenaires