Damas se rapproche de l'évacuation totale de ses armes chimiques

24/04/14 à 16:17 - Mise à jour à 16:17

Source: Le Vif

(Belga) La Syrie s'est rapprochée un peu plus jeudi de l'évacuation totale des armes chimiques qu'elle dit posséder, plus de 90% d'entre elles ayant désormais quitté le pays, a annoncé la mission internationale chargée de superviser ce processus.

"L'opération d'aujourd'hui porte le total de matériaux chimiques évacués ou détruits à 92,5%", a indiqué la mission conjointe ONU-OIAC (Organisation pour l'interdiction des armes chimiques). Cette dernière, chargée de superviser la destruction des armes chimiques syriennes pour le 30 juin, a souligné qu'un nouveau chargement avait quitté la Syrie jeudi via le port de Lattaquié. Une partie des produits devant encore être évacués se trouvent toutefois sur un site proche de Damas actuellement inaccessible pour des raisons de sécurité, a rapporté une source proche du dossier. Après avoir manqué plusieurs dates limites, la Syrie s'était engagée à évacuer quelque 1.200 tonnes de produits chimiques pour le 27 avril et a accéléré le processus lors des dernières semaines. Par ailleurs, quelque 120 tonnes d'isopropanol, qui devaient être détruites en Syrie d'ici au 1er mars, l'ont été à 93%, selon l'OIAC. Les opérations d'évacuation ont pris plusieurs mois de retard sur le programme initial, la Syrie évoquant notamment le manque de sécurité dans ce pays en guerre depuis trois ans. Les puissances occidentales accusent quant à elles Damas de faire volontairement traîner le processus. Le plan de désarmement chimique de la Syrie approuvé par l'ONU prévoit que la totalité de l'arsenal syrien soit détruite pour le 30 juin. Les produits doivent être détruits sur un navire spécialisé américain. L'accord sur la destruction des armes chimiques syriennes a été obtenu l'année dernière grâce à une médiation des Etats-Unis et de la Russie après des attaques mortelles avec ce type d'armes en août 2013. (Belga)

Nos partenaires