Daerden constate l'échec de la campagne de Demeyer et bouscule le PS liégeois

30/05/14 à 09:25 - Mise à jour à 09:25

Source: Le Vif

(Belga) Le député-bourgmestre de Herstal Frédéric Daerden (PS) affirme vendredi dans L'Echo l'échec de la campagne menée au fédéral par le bourgmestre de Liège Willy Demeyer, et plaide pour un rééquilibrage au sein de la fédération liégeoise du PS.

Daerden constate l'échec de la campagne de Demeyer et bouscule le PS liégeois

"On perd deux sièges, on ne va pas se mentir, il y a un regret et une amertume (...) Et puis il y a un élément important, c'est que Daniel Bacquelaine (MR) fait plus de voix que Willy Demeyer", relève l'eurodéputé sortant. Il souligne aussi l'échec du député-bourgmestre de Seraing Alain Mathot, qui lui avait été préféré pour la troisième place de la liste fédérale, ainsi que l'apport dans la campagne du ministre fédéral Jean-Pascal Labille, à qui la tête de liste avait été refusée. A ses yeux, c'est le ministre wallon Jean-Claude Marcourt qui sort renforcé au sein du parti et de sa fédération liégeoise. Dès lors, "on doit retrouver une autre cohésion et une autre dynamique" au sein du PS liégeois: "plus de collaboration, davantage de mobilisation de terrain, davantage d'attention pour l'action commune". Il demandera qu'en cas d'élection d'un nouveau président du PS, l'échéance (début 2015) de l'élection à la présidence de la fédération liégeoise du PS soit avancée et couplée à la première. Il n'exclut pas d'être candidat à la tête du PS liégeois. Quant à la participation du PS au gouvernement fédéral, Frédéric Daerden refuse d'en faire une obsession. Il insiste sur la préservation de l'indexation et de la sécurité sociale, ainsi que sur une révision de la réforme du chômage. (Belga)

Nos partenaires