Culture - Le collectif "conseildead" perçoit un signe encourageant après une rencontre avec Demotte

26/11/12 à 19:07 - Mise à jour à 19:07

Source: Le Vif

(Belga) Le collectif "conseildead", un groupe créé dans l'urgence pour s'opposer aux restrictions budgétaires visant principalement l'aide à la création, a perçu lundi "un signe encourageant" malgré un désaccord de principe persistant, au cours d'une rencontre avec le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte.

Culture - Le collectif "conseildead" perçoit un signe encourageant après une rencontre avec Demotte

Ce dernier a indiqué aux représentants des créateurs qu'il plaiderait pour une harmonisation de l'effort budgétaire entre les différentes branches du secteur, a indiqué Arnaud Timmermans, porte-parole du collectif, à l'agence Belga. A plus long terme, des pistes de réflexion seront examinées pour un financement alternatif en provenance de l'Europe et des provinces, a ajouté M. Timmermans. A ses yeux, le désaccord persiste sur le fond, mais l'écoute du ministre-président est perçue comme un signe encourageant. Les artistes réunis au sein de conseildead dénoncent le caractère inégalitaire des efforts réclamés. Sur une coupe budgétaire d'un pour-cent demandée au secteur, le budget de l'aide à la création de projets théâtraux dits facultatifs serait raboté de 45%, là où le gouvernement se montre surtout soucieux de maintenir les aides aux contrats-programmes et aux conventions, explique conseildead. "Ce serait une double sanction, vu que le secteur n'a déjà plus été indexé depuis des années", souligne Arnaud Timmermans. La ministre de la Culture Fadila Laanan avait déjà appelé la semaine dernière à la concertation face à la protestation massive des créateurs, soutenus par une pétition de 11.000 signatures. Une rencontre avec les deux instances d'avis du théâtre francophone pour examiner d'autres pistes d'économies est programmée mardi. (PVO)

Nos partenaires