Crise politique en Italie - M. Letta met en garde contre l'instabilité, "risque fatal" pour l'Italie

02/10/13 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Le Vif

(Belga) Le chef du gouvernement italien Enrico Letta a mis en garde mercredi les parlementaires contre l'instabilité, "un risque fatal" pour l'Italie, les appelant à voter la confiance après la crise déclenchée par Silvio Berlusconi.

Crise politique en Italie - M. Letta met en garde contre l'instabilité, "risque fatal" pour l'Italie

"L'Italie court un risque fatal, qui dépend d'un oui ou d'un non. Je vous invite à donner un exemple de cohésion", a affirmé d'entrée le premier ministre, en dressant un bilan très positif de l'action de son gouvernement de coalition gauche-droite qui a permis à la troisième économie de la zone euro de "sortir du cauchemar" de la récession. "Mon gouvernement est né au Parlement et s'il doit mourir, il mourra ici, au Parlement", "Ayez le courage de m'accorder votre confiance", a-t-il lancé aux sénateurs. Le suspense reste entier sur l'issue du vote qui doit intervenir à la mi-journée après un débat. M. Letta compte sur les voix des rebelles du parti de centre-droit, peuple de la liberté (PDL) de Silvio Berlusconi. Le premier d'entre eux, le vice-premier ministre Angelino Alfano, un avocat sicilien de 42 ans présenté jusqu'ici comme le dauphin de Silvio Berlusconi, s'est déclaré "fermement convaincu que notre parti tout entier doit voter la confiance à Letta". Aux antipodes de son mentor, qui a répété son intention de "mettre un terme au gouvernement Letta" de coalition gauche-droite. Pour faciliter la tâche aux modérés du PDL, M. Letta a refusé les démissions des cinq ministres PDL. M. Alfano a d'ailleurs pris sa place, assis aux côtés du chef du gouvernement durant son discours, alors que dans les rangs du PDL, M. Berlusconi, arrivé en retard, écoutait, les mains jointes devant la bouche. (Belga)

Nos partenaires