Crise en Egypte - Quelque 650 personnes interrogées sur les violences de lundi

09/07/13 à 16:46 - Mise à jour à 16:46

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 650 personnes ont commencé à être interrogées mardi par les autorités à la suite des violences sanglantes qui ont fait plus de 50 morts la veille au Caire lors d'une manifestation pro-Morsi, a indiqué une source judiciaire. Elles sont accusées d'avoir voulu entrer de force dans le siège de la Garde républicaine

Ces violences ont été qualifiées de "massacre" par les Frères musulmans, dont est issu le président déchu Mohamed Morsi. Selon la confrérie, des "soldats" et des "policiers" ont tiré sur la foule. L'armée, citée par le journal gouvernemental Al-Ahram, a donné une autre version, avançant que des "terroristes armés" avaient attaqué le siège de la Garde républicaine. "Ca n'était pas une manifestation pacifique", les partisans de M. Morsi ont utilisé "des mitraillettes et des pistolets", a pour sa part affirmé mardi à des journalistes le porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Le président par intérim Adly Mansour avait ordonné lundi l'ouverture d'une enquête. (Belga)

Nos partenaires