Crise en Egypte - Les autorités ordonnent l'arrestation du chef des Frères musulmans

10/07/13 à 14:41 - Mise à jour à 14:41

Source: Le Vif

(Belga) Le procureur général égyptien a ordonné mercredi l'arrestation du Guide suprême des Frères musulmans, Mohamed Badie, et d'autres hauts responsables de la confrérie dans le cadre des violences qui ont fait plus de 50 morts lundi, a-t-on indiqué de source judiciaire.

Crise en Egypte - Les autorités ordonnent l'arrestation du chef des Frères musulmans

Selon la même source, ils sont accusés d'incitation à la violence, en relation avec ces heurts sanglants survenus devant le siège de la Garde républicaine au Caire, durant une manifestation de partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi. M. Badie et d'autres responsables des Frères musulmans sont déjà sous le coup d'un mandat d'arrêt, pour de précédentes violences. Alors que les services de sécurité avaient annoncé son arrestation la veille, le Guide suprême était apparu publiquement vendredi dernier au Caire, appelant les partisans de Mohamed Morsi à rester "mobilisés par millions" jusqu'au retour du président destitué. Au total, quelque 200 personnes ont été inculpées par la justice, notamment pour "meurtre" et "incitation à la violence", à la suite des affrontements. Ces accusés seront maintenus en détention préventive durant les 15 prochains jours, pendant la poursuite de l'enquête, a-t-on précisé de même source. Ils sont également poursuivis pour "port d'armes non autorisées" et "troubles à l'ordre public et à la sécurité". Mohamed Morsi, lui, se trouve "en lieu sûr" et il ne fait "pour l'heure l'objet d'aucune poursuite" judiciaire, a assuré un porte-parole du ministère égyptien des Affaires étrangères, Badr Abdelatty. "M. Morsi se trouve en lieu sûr, pour son propre bien, et il est traité dignement. (...). Il ne fait pour l'heure l'objet d'aucune poursuite" pénale, a déclaré à des journalistes M. Abdelatty. (Belga)

Nos partenaires