Crise en Egypte - Le groupe anti-Morsi Tamarrod juge "dictatoriale" la Constitution provisoire

09/07/13 à 16:22 - Mise à jour à 16:22

Source: Le Vif

(Belga) Le groupe Tamarrod, à l'origine du mouvement de contestation du président déchu Mohamed Morsi, a estimé mardi que la "déclaration constitutionnelle" annoncée dans la nuit par le président intérimaire pour relancer la transition politique en Egypte était d'essence "dictatoriale".

Crise en Egypte - Le groupe anti-Morsi Tamarrod juge "dictatoriale" la Constitution provisoire

"Il est impossible de l'accepter car elle prépare une nouvelle dictature", a déclaré le groupe sur Twitter, en référence au cadre institutionnel provisoire qui doit mener à des élections législatives d'ici début 2014. Selon Tamarrod, mouvement issu de la société civile qui avait été à l'origine des manifestations anti-Morsi géantes du 30 juin, ce canevas accorde trop de pouvoirs au président par intérim et constitue "un revers pour la révolution". Le groupe a en conséquence fait part de son intention de présenter ses propres amendements à la Constitution. La "déclaration constitutionnelle", qui esquisse un calendrier électoral jusqu'à la présidentielle, a été faite dans la nuit de lundi à mardi par le président intérimaire Adly Mansour, près d'une semaine après le renversement par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi. Dans l'attente de l'élection d'un nouveau Parlement, le président par intérim détient les pouvoirs législatifs, et peut en outre décréter l'état d'urgence pour une durée de trois mois maximum. (Belga)

Nos partenaires