Crise en Egypte - L'Union européenne appelle au dialogue et à la fin de la violence

18/08/13 à 10:47 - Mise à jour à 10:47

Source: Le Vif

(Belga) "Il n'y a pas d'alternative au dialogue", affirment dimanche dans un communiqué commun le président du Conseil européen Herman Van Rompuy et le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, qui se disent "extrêmement préoccupés" par la violence des derniers jours en Egypte. Ils appellent "toutes les forces politiques égyptiennes" à s'engager dans un processus politique aboutissant à la tenue rapide d'élections. L'Union européenne reverra "dans les prochains jours" ses relations avec l'Egypte, précisent-ils.

Crise en Egypte - L'Union européenne appelle au dialogue et à la fin de la violence

"Nous regrettons que les efforts internationaux et les propositions pour construire des ponts et établir un processus politique global, auxquels l'Union européenne a contribué activement, aient été mis de côté et qu'une course à la confrontation ait été menée", indiquent les deux dirigeants de l'Union européenne. "Ce chemin ne réussira pas. Il est crucial que la violence cesse immédiatement." L'Union européenne restera "fermement" engagée dans les efforts pour promouvoir la fin de la violence, la reprise du dialogue politique et le retour d'un processus démocratique. "A cet effet, avec ses Etats-membres, l'Union européenne reverra en urgence dans les prochains jours ses relations avec l'Egypte et adoptera des mesures pour poursuivre ces buts." Les représentants des 28 membres de l'Union européenne doivent se rencontrer lundi à Bruxelles pour faire le point sur la situation en Egypte. Vendredi, le président français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel avaient demandé une "concertation européenne urgente". (Belga)

Nos partenaires