Crimes de guerre en Syrie: des "preuves pointent vers Bachar al-Assad"

02/12/13 à 15:20 - Mise à jour à 15:20

Source: Le Vif

(Belga) La Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Navi Pillay, a pour la première fois déclaré que des preuves "indiquent une responsabilité" du président syrien Bachar al-Assad dans des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité.

Crimes de guerre en Syrie: des "preuves pointent vers Bachar al-Assad"

"La Commission d'enquête (sur la Syrie du Conseil des droits de l'Homme, ndlr) a produit d'énormes quantités de preuves (...) sur des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité. (...) Les preuves indiquent une responsabilité au plus haut niveau du gouvernement, y compris du chef de l'Etat", a déclaré lundi Mme Pillay, lors d'une conférence de presse. La Commission d'enquête a été établie le 22 août 2011 par une résolution du Conseil des droits de l'homme et a pour mission d'enquêter sur toutes violations des droits de l'homme depuis mars 2011, et d'identifier les coupables afin de s'assurer qu'ils soient jugés. Dans son dernier rapport, publié le 11 septembre, la Commission accuse le régime de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre, et la rébellion de crimes de guerre. A plusieurs reprises, les membres de la Commission ont accusé de crimes de hauts responsables du régime syrien, sans jamais les nommer et par ailleurs sans jamais mentionner directement le chef de l'Etat. La Commission, qui n'a jamais eu l'autorisation de se rendre en Syrie, appuie son travail sur plus de 2.000 entretiens réalisés depuis sa création avec des personnes concernées en Syrie et dans les pays voisins. (Belga)

Nos partenaires