Crimée - L'Ukraine va se battre pour la libération de la Crimée, selon une résolution du Parlement

20/03/14 à 11:01 - Mise à jour à 11:01

Source: Le Vif

(Belga) L'Ukraine se battra pour "la libération" de la Crimée dont elle ne "reconnaîtra jamais l'annexion par la Russie", stipule une résolution votée jeudi par le Parlement ukrainien. Par ailleurs, le gouvernement ukrainien a fait marche arrière jeudi en déclarant qu'il ne se presserait pas pour introduire des visas pour les Russes, après avoir annoncé une telle mesure la veille.

"L'Ukraine ne cessera pas sa lutte pour la libération de la Crimée aussi longue et douloureuse qu'elle soit", selon cette résolution adoptée à l'initiative du président par intérim, Olexandre Tourtchinov. "Le peuple ukrainien ne reconnaîtra jamais l'annexion de la Crimée, d'après ce texte qui souligne que "les frontières ont été modifiées pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale" par la Russie qui est garante de la souveraineté de l'Ukraine depuis que cette ex-république soviétique a renoncé en 1994 à son arsenal nucléaire. Les députés s'adressent également dans cette résolution à la communauté internationale en demandant de "ne pas reconnaître la soi-disant république de la Crimée et l'annexion de la Crimée et de la ville de Sébastopol à la Russie". Concernant l'introduction de visas pour les Russes, "il faut réfléchir longuement avant d'agir", a déclaré le Premier ministre, Arseni Iatseniouk à son arrivée à Bruxelles dans la nuit de mercredi à jeudi. "Il est peu probable que cette initiative de la part de l'Ukraine soit efficace du point de vue de l'influence sur la Russie", a souligné le Premier ministre. "L'instauration d'un système de visas pour les Russes posera problème pour de nombreux citoyens ukrainiens qui doivent se rendre en Russie pour travailler ou encore rendre visite à des membres de leur famille. Je pense tout particulièrement aux Ukrainiens habitant à l'est et au sud du pays", a-t-il déclaré, selon des propos relayés jeudi par l'agence Interfax. (Belga)

Nos partenaires