Crime de Cointe: une femme et son compagnon sous mandat d'arrêt pour parricide

17/12/12 à 13:34 - Mise à jour à 13:34

Source: Le Vif

(Belga) La section crime de la Police judiciaire fédérale de Liège a identifié et appréhendé les auteurs du crime de Cointe. La victime, André Geets, 74 ans, avait été découverte morte vendredi dernier dans sa cave au Clos Chanmurly (quartier de Cointe, à Liège), par une infirmière à domicile. L'autopsie avait révélé que la victime était décédée depuis le jeudi soir et qu'elle était morte après avoir reçu des coups à la tête.

L'enquête s'est orientée ce week-end vers la fille de la victime, Catherine Geets (44 ans) et son ami Yves Dieudonné (46 ans), tous deux domiciliés à Jodoigne. Les auteurs ont été appréhendés dimanche et interrogés toute la journée. Ils sont rapidement passés aux aveux. La fille de la victime a notamment expliqué qu'elle entretenait une relation difficile avec son père et qu'il était un poids pour elle. Catherine Geets est venue à Cointe jeudi soir, accompagnée de son ami, pour remercier son père d'avoir envoyé de l'argent à ses petits-enfants. Lors de l'entrevue, André Geets a donné des objets personnels à sa fille et a ensuite voulu faire don d'outils de jardin à Yves Dieudonné. Tous les trois sont alors descendus à la cave. Alors que la victime tournait le dos au couple, Yves Dieudonné s'est emparé d'un des outils et a frappé le septuagénaire à la tête. Yves et Catherine ont ensuite étouffé la victime avec un mouchoir. Celle-ci est décédée rapidement. Les deux auteurs sont repartis immédiatement après les faits, emportant avec eux divers objets et outils. Ils ont jeté l'arme du crime dans un container, sur la route du retour vers Jodoigne. Le juge d'instruction Dominique Lizin a placé, lundi, Catherine Geets et Yves Dieudonné sous mandat d'arrêt pour assassinat. (MUA)

Nos partenaires