Crèches indépendantes à Bruxelles - La moitié au moins des crèches Kind en Gezin resteront sous contrôle flamand

17/03/14 à 15:51 - Mise à jour à 15:51

Source: Le Vif

(Belga) La moitié au moins des crèches indépendantes bruxelloises enregistrées jusqu'ici auprès de l'organisme flamand Kind en Gezin (K&G) resteront demain sous contrôle flamand, a indiqué lundi le ministre en charge de l'Enfance en Fédération Wallonie-Bruxelles, Jean-Marc Nollet.

Sur les 174 structures d'accueil bruxelloises --comptant au total pour 4.124 places-- inscrites auprès de Kind en Gezin, l'équivalent flamand de l'ONE, 82 d'entre elles ont déjà reçu une autorisation d'exercice dans le cadre du nouveau décret flamand sur les milieux d'accueil, a-t-il indiqué lundi à l'occasion d'une interpellation en commission du Parlement de la Fédération. Cinquante-six autres structures ont, elles, vu leur demande de régularisation refusées. Vingt et une sont toujours en attente d'une réponse. Et onze autres suivent une formation pour se mettre en conformité avec les nouvelles règles, a ajouté le ministre Ecolo. Adopté l'an dernier, ce décret flamand impose de nouvelles de normes de qualité pour les crèches sous la tutelle de K&G, mais prévoit aussi de réserver 55% des places à Bruxelles aux enfants de parents maîtrisant suffisamment le néerlandais. Il impose aussi une certaine connaissance de la langue de Vondel au personnel de ces structures. Critiqué par les francophones, le texte fait actuellement l'objet de plusieurs recours devant la Cour Constitutionnelle. Pour aider les structures bruxelloises qui ne peuvent se conformer au nouveau décret flamand, M. Nollet avait annoncé en janvier dernier l'introduction de mesures transitoires pour leur permettre de continuer néanmoins à fonctionner. Kind en Gezin et l'ONE ont aussi mis sur pied une cellule commune pour aider aux structures qui le désirent de passer d'un organisme de supervision à l'autre. (Belga)

Nos partenaires