Crash d'un avion malaisien en Ukraine - L'avion abattu probalement par un missile tiré d'une zone rebelle

18/07/14 à 17:35 - Mise à jour à 17:35

Source: Le Vif

(Belga) L'avion malaisien qui s'est écrasé dans l'est de l'Ukraine a été "probablement abattu par un missile sol-air" tiré d'une "zone tenue par les séparatistes" prorusses, a déclaré vendredi l'ambassadrice américaine à l'ONU.

Crash d'un avion malaisien en Ukraine - L'avion abattu probalement par un missile tiré d'une zone rebelle

S'exprimant devant le Conseil de sécurité réuni d'urgence, Samantha Power a fait référence à un missile Bouk de type SA-11. Elle a souligné que des "séparatistes avaient été repérés" jeudi matin en possession de ce type de système de défense anti-aérienne près de l'endroit où l'avion malaisien s'est écrasé. Par contre, a-t-elle affirmé, si l'armée ukrainienne possède bien ce type de missiles dans son arsenal, les Etats-Unis "n'ont pas connaissance de la présence d'un système de missiles SAM ukrainien dans la zone" du crash, et depuis le début de la crise la défense anti-aérienne ukrainienne n'a tiré aucun missile. "Etant donné la complexité du système SA-11, il est improbable que les séparatistes puissent s'en servir de manière efficace sans personnel qualifié." Donc, a-t-elle ajouté, "on ne peut pas exclure la possibilité d'une aide technique de la part de personnels russes". Si ce sont bien les séparatistes qui ont tiré le missile, a poursuivi Mme Power, "eux-mêmes et ceux qui les soutiennent auraient de bonnes raisons de dissimuler les preuves de leur crime". Elle a donc réclamé l'ouverture immédiate d'une enquête internationale et demandé à Kiev et aux séparatistes de cesser le feu pour "faciliter l'accès au site". Pour Mme Power, Moscou doit faire pression en ce sens sur les séparatistes et "prendre d'urgence des mesures concrètes pour faire baisser la tension en Ukraine". (Belga)

Nos partenaires