Crash d'un avion malaisien en Ukraine - L'AESA recommande fortement d'éviter le survol de l'est de l'Ukraine

18/07/14 à 23:53 - Mise à jour à 23:53

Source: Le Vif

(Belga) L'Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) a "recommandé fortement" vendredi d'éviter le survol de l'est de l'Ukraine et celui de la Crimée, après le crash d'un avion de la Malaysia Airlines.

Dans son bulletin d'information sur la sécurité, l'AESA indique "prendre en considération la perte" de l'avion dans l'est de l'Ukraine et par conséquent "recommande fortement aux utilisateurs de l'espace aérien" d'éviter le survol de la Crimée et de l'est de l'Ukraine. "L'agence attire l'attention de la communauté de l'aviation sur l'existence possible de risques sérieux pour la sécurité des vols internationaux civils", écrit l'AESA. Et de souligner la "situation dangereuse créée par le conflit à la frontière orientale de l'Ukraine et la situation en Crimée". "L'AESA va surveiller la situation et réactualiser ses recommandations en fonction du développement de la situation", précise-t-elle. Jeudi, Eurocontrol, gestionnaire de l'espace aérien, avait annoncé que les autorités ukrainiennes avaient fermé toutes les routes aériennes survolant l'est du pays après le crash. "Tous les plans de vol comportant ces routes sont maintenant rejetés par Eurocontrol", avait-t-il indiqué, précisant que ces routes resteraient "fermées jusqu'à nouvel ordre". Dès l'annonce du crash, plusieurs compagnies aériennes européennes et américaines avaient annoncé qu'elles allaient éviter l'espace aérien ukrainien. Le gouvernement français avait demandé aux transporteurs aériens français d'éviter l'espace aérien ukrainien. (Belga)

Nos partenaires