Crash d'un avion malaisien en Ukraine - Abbott aux Pays-Bas pour remercier les Néerlandais de leur travail

11/08/14 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre australien Tony Abbott est arrivé aux Pays-Bas pour remercier le gouvernement néerlandais d'avoir pris la tête des enquêtes sur le crash du vol MH17 dans l'est de l'Ukraine et présenter ses condoléances aux familles des victimes, a annoncé lundi son cabinet. Tony Abbott a atterri dimanche soir à l'aéroport de Rotterdam pour une visite de 24 heures lors de laquelle il doit rencontrer son homologue néerlandais Mark Rutte et signer un registre de condoléances à La Haye.

Crash d'un avion malaisien en Ukraine - Abbott aux Pays-Bas pour remercier les Néerlandais de leur travail

Les Pays-Bas ont perdu 193 ressortissants tandis que l'Australie a perdu 38 ressortissants et résidents quand un Boeing de Malaysia Airlines assurant la liaison entre Amsterdam et Kuala Lumpur a été abattu le 17 juillet dans l'est de l'Ukraine, zone en guerre. Les 298 personnes se trouvant à bord ont été tuées. Les Occidentaux accusent des séparatistes prorusses d'avoir lancé le missile ayant abattu l'avion. Les Russes et les séparatistes accusent Kiev. "Je suis ici avant tout pour présenter mes condoléances au gouvernement et au peuple des Pays-Bas pour la perte énorme qu'ils ont subi dans la catastrophe impliquant le MH17", a déclaré M. Abbott, cité dans un communiqué publié à La Haye. "Je suis aussi ici pour remercier le Premier ministre Rutte et son équipe - police et armée - pour la façon formidable dont ils ont mené la mission de police en Ukraine", a-t-il ajouté. Le Premier ministre australien a également indiqué qu'il discuterait de l'enquête en cours avec Mark Rutte et d'autres responsables pour déterminer "ce qui doit être fait pour s'assurer que l'enquête soit achevée, que les coupables soient punis et que justice soit rendue aux familles en deuil". Les derniers experts médico-légaux néerlandais sont rentrés d'Ukraine samedi après avoir dû suspendre leur mission de rapatriement des corps en raison de la sécurité sur place. (Belga)

Nos partenaires