Crash d'avion à Charleroi: un appareil immatriculé aux USA, mais basé en Europe

09/02/13 à 15:57 - Mise à jour à 15:57

Source: Le Vif

(Belga) L'avion qui s'est écrasé samedi matin à l'aéroport de Charleroi-Gosselies ("Brussels South Charleroi Airport", BSCA), faisant cinq morts, tous issus d'une même famille, est un Cessna P210N, ou "Pressurised Centurion II", immatriculé aux Etats-Unis, mais basé en Belgique depuis plusieurs années, selon des sites internet spécialisés.

Crash d'avion à Charleroi: un appareil immatriculé aux USA, mais basé en Europe

Construit en 1981, ce monomoteur à aile haute portait l'immatriculation N240PW - le N dénotant une inscription sur le registre de l'Administration fédérale de l'Aéronautique (FAA), une pratique courante en Europe. Il appartenait depuis 2001 à la société White Mountain Inc de Wilmington, dans le Delaware, au nord-est de Washington, selon les sites aviation-safety.net et crash-aerien.aero. Il était équipé d'une turbine Allison 250 de 300 chevaux. Selon l'association internationale qui fédère toutes les associations nationales de propriétaires et pilotes d'avions (IAOPA), quelque 10.000 avions immatriculés aux Etats-Unis sont basés en Europe, pour des raisons essentiellement financières, avec des coûts d'entretien moindres, mais également avec certaines restrictions pour les vols internationaux, notamment en fonction de la licence dont dispose le pilote. Beaucoup de ces appareils sont enregistrés dans l'État du Delaware, "pour des raisons fiscales et de souplesse du droit des sociétés dans cet État". (VIM)

Nos partenaires