Crainhem - Deux nationalistes flamands bénéficient de la suspension du prononcé

03/02/14 à 14:41 - Mise à jour à 14:41

Source: Le Vif

(Belga) Deux nationalistes flamands qui avaient couvert de peinture des noms de rue en français, dans la commune à facilités de Crainhem, ont bénéficié de la suspension du prononcé lundi devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, vu l'absence d'antécédents judiciaires pour les deux hommes et l'ancienneté des faits, qui remontent à 2010. Le tribunal n'a pas tenu compte de l'avis d'un des avocats des prévenus, qui estimait pour sa part que le dossier devait être renvoyé en assises, les délits étant selon lui à caractère politique.

Les deux nationalistes flamands, âgés de 25 et 24 ans, avaient couvert de peinture noire le 21 mai 2010 quelques noms de rue inscrits sur des plaques en français, dans la commune à facilités de Crainhem. La police locale avait interpellé les suspects peu de temps après, en possession de pots de peinture. Leur action s'inscrit dans le cadre des discussions sur la scission de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde (BHV). Me Bart Siffert, un des avocats des deux hommes, a dès lors plaidé qu'il s'agissait d'un acte à caractère politique, et donc d'un délit politique, mais le tribunal n'a pas suivi ce raisonnement. Les deux prévenus ont déclaré qu'ils s'étaient laissés entraîner dans les discussions politiques de l'époque et qu'ils ne commettraient aujourd'hui probablement plus une telle infraction. (Belga)

Nos partenaires