CPAS Verviers: Tillieux dénonce la dérive du discours MR sur l'intégration

16/01/13 à 17:06 - Mise à jour à 17:06

Source: Le Vif

(Belga) La ministre wallonne de l'Action sociale, Eliane Tillieux, juge inacceptable le projet du président du CPAS de Verviers, Freddy Breuwer (MR), qui veut lier l'octroi du revenu d'intégration sociale aux primo-arrivants à l'apprentissage du français. Elle a invité les personnes qui souffriraient de la mesure à porter leur cas devant le tribunal du travail et le Centre pour l'égalité des chances et de lutte contre le racisme.

CPAS Verviers: Tillieux dénonce la dérive du discours MR sur l'intégration

L'initiative du nouveau président du CPAS a défrayé la chronique à Verviers. Les associations, notamment "Lire et Ecrire" qui oeuvre dans le domaine de l'alphabétisation et l'enseignement du français comme langue étrangère, seraient également tenues de collaborer en signalant les récalcitrants sous peine de perdre des subsides. "Le risque de dérive est évident", a souligné la ministre devant le parlement en réponse à une question de Muriel Targnon (PS). Mme Tillieux voit dans la démarche l'illustration d'une volonté affichée par le MR d'aborder la politique d'intégration à travers la sanction. Le thème a rebondi quelques minutes plus tard lors du débat sur une résolution des Réformateurs relative au parcours d'intégration sur lequel le gouvernement wallon s'est accordé le 24 décembre. Le chef de groupe MR a pris la défense du président du CPAS. "Est-ce totalement un scandale de demander à quelqu'un une attestation de suivi d'un cours de langue? " a demandé Willy Borsus. Selon lui, l'exigence d'un apprentissage de la langue du pays d'accueil relève au contraire d'une démarche émancipatrice. (JAV)

Nos partenaires