Coxyde envisage de reconstituer le squelette du cachalot Valentin

16/05/13 à 15:21 - Mise à jour à 15:21

Source: Le Vif

(Belga) Le collège de la commune balnéaire de Coxyde va examiner si le squelette du cachalot Valentin, qui s'était échoué en 1989 sur la plage Saint-André, à Oostduinkerke, peut être reconstitué. C'est ce qu'a fait savoir la commune dans un communiqué.

L'objectif de ce projet pilote est de prélever une tranche du sol où le cachalot est enterré et procéder à l'analyse d'une partie du squelette. "Le cachalot avait à l'époque été enterré. Nous voulons à présent voir si le processus de décomposition de la viande et des graisses s'est poursuivi sur les os et évaluer la fragilité du squelette", selon Stephan Wydooghe, chef du service Gestion du patrimoine à Coxyde. Si le squelette est encore assez solide, le cachalot peut être reconstitué et être installé près du Musée de la pêche. "Mais nous devons d'abord attendre les résultats et établir une estimation des coûts", ajoute M. Wydooghe. Les frais de ce projet pilote s'élèvent déjà à plus de 8.000 euros. La cachalot Valentin est très célèbre. A l'époque, il avait attiré quelque 100.000 visiteurs sur la plage Saint-André, à Oostduinkerke. Avec ses 17 mètres de long et son poids de plus de 40 tonnes, il s'agit d'un des plus grands cachalots jamais échoués sur le littoral belge. Son nom fait référence à la fête de la Saint-Valentin, la date à laquelle il est décédé. (Belga)

Nos partenaires