Courtrai: De Clerck tirera une nouvelle énergie de son indignation

15/10/12 à 17:35 - Mise à jour à 17:35

Source: Le Vif

(Belga) "L'anti-campagne a débouché sur une anti-coalition", a déclaré le bourgmestre sortant de Courtrai, Stefaan De Clerck (CD&V), après l'annonce d'un accord entre l'Open Vld de Vincent Van Quickenborne, le sp.a et la N-VA.

Les chrétiens démocrates, au pouvoir depuis 150 ans dans cette ville de Flandre occidentale, étaient en coalition avec les libéraux et semblaient convaincus de rester aux affaires. "Le temps n'est pas bon à Courtrai". Tels ont été les premiers mots de M. De Clerck au cours d'une conférence de presse. "J'éprouve des sentiments mitigés. Je savais que la politique pouvait être rude. Il est inconcevable que la N-VA et le sp.a aient participé à cette histoire alors qu'il n'y a aucun courant de mécontentement. Deux tiers des habitants étaient contents et, avec un tiers des voix, nous aurions dû être à nouveau le centre de l'équipe au pouvoir. J'ai été trahi et je suis indigné", a souligné l'ancien ministre de la Justice. M. De Clerck a assuré qu'il ne se laisserait pas guider par la rancune et qu'il tirera une nouvelle énergie de son indignation. L'émotion était palpable au cours de la conférence de presse. Certains colistiers et membres de la famille de M. De Clerck ont fondu en larmes. (MUA)

Nos partenaires