Cours philosophiques: les auditions parlementaires à partir du 23 octobre

09/10/12 à 11:15 - Mise à jour à 11:15

Source: Le Vif

(Belga) La commission de l'Education du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles entamera le 23 octobre une série d'auditions sur le projet d'un tronc commun aux cours de religion, philosophie et morale dès l'école primaire, a-t-elle convenu mardi.

Le Centre d'étude et de défense de l'école publique (Cedep), qui regroupe douze associations laïques, sera entendu, ainsi que les pouvoirs organisateurs, les fédérations d'associations de parents ou encore des professeurs de religions et de morale. Le Cedep avait soutenu le principe d'une matière enseignée en commun aux élèves sur le questionnement philosophique, le dialogue interconvictionnel et l'éducation à la citoyenneté active, comme l'avait proposé la ministre de l'Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet (cdH) en janvier dernier. Mais il demandait aussi la suppression de l'obligation de suivre un cours de religion ou de morale et la création d'un cours commun de philosophie où serait également dispensée l'histoire des religions et des mouvements de pensée non confessionnels. Le gouvernement Olivier (PS-cdH-Ecolo) ne s'était engagé, dans sa déclaration de politique communautaire, qu'à étudier la mise en place d'un module d'initiation à la citoyenneté active et responsable, commun à tous les élèves de 1e primaire à la 6e secondaire, en complément des cours de morale et religion. La commission s'est également entendue sur des auditions, à partir du 25 octobre, concernant le Fonds des bâtiments scolaires, dont l'insuffisance des moyens de financement au regard des besoins d'investissements avait été pointée du doigt par la Cour des comptes. (MUA)

Nos partenaires