Cours philosophiques: Ecolo propose une méthode plus participative

23/10/12 à 15:29 - Mise à jour à 15:29

Source: Le Vif

(Belga) Ecolo a proposé mardi à tous les partenaires de l'enseignement de déterminer comment aboutir à un changement pour les cours philosophiques, quel que soit le réseau.

Au cours d'une première série d'auditions au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les oppositions entre les tenants (le CEDEP, laïc) d'un cours de philosophie donné par des professeurs formés à cet effet, et ceux qui souhaitent une forme de statu quo plus ou moins améliorées (le SeGEC, enseignement catholique) s'est à nouveau fait sentir, selon le député Yves Reinkin. "On est en droit de se demander s'il y a une volonté chez chacun d'eux de faire un pas vers l'autre en cherchant un dénominateur commun", indique-t-il dans un communiqué. Ecolo propose de porter la réflexion dans tous les réseaux et de garantir une dynamique inter-réseaux, tant au niveau de la formation initiale et continuée que de l'inspection ou des référentiels. Il souhaite mener une réforme participative. "Il faut permettre aux profs de s'exprimer, s'inspirer de ce qu'ils ont déjà mis en place sur le terrain et surtout former les profs pour que la réforme soit bien préparée". Pour aborder la citoyenneté active, le dialogue interconvictionnel et le questionnement philosophique, Ecolo demande que le temps donné et la fréquence des cours soient suffisants. (MUA)

Nos partenaires