Cour des comptes - La réduction des effectifs militaires ne diminue pas les coûts salariaux en proportion

21/11/13 à 17:01 - Mise à jour à 17:01

Source: Le Vif

(Belga) La réduction de l'effectif du personnel militaire ne s'accompagne pas d'une réduction proportionnelle des coûts salariaux, notamment en raison du poids de la pré-retraite, ressort-il jeudi d'un rapport d'audit de la Cour des comptes, qui constate également le maintien de la moyenne d'âge à la Défense.

Cour des comptes - La réduction des effectifs militaires ne diminue pas les coûts salariaux en proportion

Début de l'année, la Défense comptait encore 37.062 personnes rémunérées, pour une masse salariale de 1,8 milliard d'euros. L'effectif militaire "dans l'enveloppe" (celui qui fait l'objet d'une réduction d'effectifs) était de 30.982, avec pour objectif 30.000 à l'horizon 2015. L'effectif "hors enveloppe" (les bénéficiaires du régime de "suspension volontaire des prestations" - SVP, sorte de pré-retraite - ainsi que les enseignants militaires ou les gardes du roi et des parlements) était de 3.858 militaires, la plupart en SVP. Mais la réduction progressive du volume du personnel, complétée par l'objectif d'un rajeunissement de l'effectif afin de garantir l'opérationnalité des unités militaires, ne diminue pas les coûts salariaux en proportion, selon la Cour des comptes. Elle explique ce décalage surtout par le maintien de la rémunération des militaires en SVP. La Cour des comptes constate par ailleurs l'impact limité des mesures de mobilité externe sur la réduction de l'effectif et l'importance des départs des jeunes recrues, notamment dans le cadre de "l'engagement volontaire". Dans un tel contexte, l'âge moyen du personnel militaire reste stable. (Belga)

Nos partenaires