Cour d'appel de Bruxelles - Des peines avec sursis pour activités terroristes

21/02/13 à 16:10 - Mise à jour à 16:10

Source: Le Vif

(Belga) La cour d'appel de Bruxelles a condamné, jeudi, quatre prévenus de participation à des activités terroristes à des peines de prison avec sursis. Abdel Rahman Ayachi, considéré comme l'un des dirigeants du réseau en Belgique, défendu par Me Sébastien Courtoy, a écopé de 5 ans de prison avec sursis pour ce qui excède 40 mois. En première instance, il avait été condamné à 8 ans de prison.

La cour d'appel a également condamné Ali Tabich, considéré comme un recruteur et un formateur de combattants djihadistes, défendu par Mes Marie-Fernande Motte de Raedt et Sven Mary, à 5 ans de prison avec sursis pour ce qui excède 40 mois. En première instance, il avait écopé d'une peine de 11 ans de prison. La Cour a encore prononcé une peine de 40 mois de prison avec sursis pour ce qui excède la détention préventive à l'encontre d'Olivier Dassy, considéré comme l'un des diffuseurs de la propagande djihadiste. En première instance, cet homme, également défendu par Me Sébastien Courtoy, avait écopé de 5 ans de prison ferme. Il sera libéré sous peu. Les juges ont aussi prononcé une peine de 2 ans de prison avec sursis pour ce qui excède la détention préventive à l'encontre de Samer Azouagh, défendu par Me Anne Decortis. En première instance, l'intéressé, qui avait été recruté par Ali Tabich et qui avait tenté de rejoindre les combattants djihadistes en Irak, avait écopé de 3 ans de prison ferme. (PVO)

Nos partenaires