Cour d'appel d'Anvers - Le ministère public réclame 18 mois fermes pour Belkacem

25/04/13 à 13:47 - Mise à jour à 13:47

Source: Le Vif

(Belga) Le ministère public a réclamé, jeudi devant la cour d'appel d'Anvers, une peine de 18 mois de prison ferme et une amende de 550 euros à l'encontre de Fouad Belkacem, l'ancien porte-parole de Sharia4Belgium. Ce dernier est poursuivi pour incitation à la haine et à la violence contre des non-musulmans via des petits films diffusés sur YouTube ainsi que pour harcèlement à l'égard de Frank Vanhecke, le veuf de Marie-Rose Morel. Fouad Belkacem n'était pas présent à l'audience parce qu'il veut, selon son avocat, "de la sérénité" et "calmer les esprits".

Pour ces faits, le prévenu avait été condamné en 2012 à deux ans de prison en première instance dont un an ferme et à 550 euros d'amende. Le ministère public se retrouvait complètement dans le jugement de la cour mais pas dans la peine infligée. L'avocat-général estime qu'il fallait une peine totalement ferme. La défense a développé les mêmes arguments que lors du jugement en première instance. L'avocat de Belkacem réfute l'accusation de harcèlement à l'encontre de Frank Vanhecke car le film concernant le décès de Marie-Rose Morel n'a été diffusé selon lui qu'une fois sur YouTube. Il récuse aussi l'incitation à la haine et à la violence. Filip Dewinter qui est cité dans un des ces films, Frank Vanhecke et le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme se sont portés partie civile et réclament un euro de dédommagement symbolique. L'arrêt est attendu pour le 23 mai. (Belga)

Nos partenaires