Coup de frein à une agriculture plus verte

18/12/12 à 07:38 - Mise à jour à 07:38

Source: Le Vif

(Belga) Le programme des "mesures agri-environnementales (MAE), qui a pour but d'encourager la mise en oeuvre d'actions volontaires de conservation et d'amélioration de la qualité de l'environnement en zone agricole, est victime de son succès en Wallonie. L'enveloppe consacrée à ce projet pour la période 2007-2013 est en effet dépassée, de 8 millions d'euros par rapport aux prévisions initiales, révèle mardi La Libre Belgique.

En contrepartie de leur participation au programme, les exploitants perçoivent une compensation financière pour le manque à gagner induit par les mesures imposées. Plusieurs agriculteurs se plaignent de gros retards de paiement et craignent de voir les versements attendus pour les actions déjà réalisées leur passer sous le nez. Autre motif de préoccupation, entre autres, l'intention prêtée au ministre wallon de l'Agriculture, Carlo Di Antonio, de ne plus accepter de nouveaux engagements MAE en 2013, ce qui signifie que quelque 1.300 agriculteurs dont le contrat quinquennal touche à son terme à la fin de cette année ne pourront pas le reconduire. Le ministre Di Antonio se veut toutefois rassurant. Les montants dus pour les contrats en cours ont été provisionnés et seront honorés. Il reconnaît toutefois que les contrats arrivant à échéance ne pourront pas être renouvelés "mais une demande a été introduite auprès des instances européennes pour pouvoir prolonger, sur le budget wallon, certaines actions prioritaires plus sensibles". (MUA)

Nos partenaires