Côte d'Ivoire - Deux nouvelles attaques contre les forces de sécurité

21/12/12 à 12:15 - Mise à jour à 12:15

Source: Le Vif

(Belga) La Côte d'Ivoire a subi dans la nuit de jeudi à vendredi deux nouvelles attaques d'inconnus armés, contre une caserne de gendarmerie à Abidjan et contre un poste militaire dans un village plus au nord, faisant au moins un mort et deux blessés, ont indiqué l'armée et l'ONU.

La gendarmerie de "Toits-Rouges", un secteur du quartier de Yopougon (ouest d'Abidjan), "a été attaquée vers 3H00 du matin (4H00 en Belgique). Des individus non identifiés ont ouvert le feu sur la caserne, les tirs ont été intenses mais (les assaillants) ont été repoussés", a indiqué une source à l'état-major. Lors de cette attaque menée par des hommes armés de kalachnikov et de lance-roquettes, "un prisonnier qui était en garde à vue a été tué, la brigade a été entièrement saccagée et sept vehicules ont été incendiés", a précisé Sylvie Van Den Wildenberg, porte-parole de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci). "Ça a tiré très fort pendant deux heures", a indiqué une habitante du secteur. D'autres témoins ont évoqué aussi des tirs très intenses. Une autre attaque a visé dans la nuit un poste des Forces républicaines (FRCI, armée) installé à Agbaou, un village à une centaine de km au nord de la capitale économique ivoirienne. Le régime du président Alassane Ouattara est confronté depuis août à une vague d'attaques, souvent meurtrières, contre les forces de sécurité et des sites sensibles. Le gouvernement les a imputées à des partisans de Laurent Gbagbo, ce que le camp de l'ex-chef de l'État a démenti. (JAV)

Nos partenaires