Corées: après l'accord de Kaesong, Séoul veut relancer les réunions des familles

15/08/13 à 09:55 - Mise à jour à 09:55

Source: Le Vif

(Belga) La Corée du Sud a appelé jeudi son voisin du Nord à reprendre les réunions des familles séparées par la guerre civile, au lendemain d'un accord entre les deux pays pour la réouverture d'un complexe industriel commun.

Dans un discours commémorant le retrait des troupes japonaises de la péninsule coréenne en 1945, la présidente sud-coréenne Park Geun-Hye a demandé au Nord d'"ouvrir son coeur" et d'accepter des retrouvailles de familles séparées par la guerre de Corée, terminée il y a 60 ans. Des millions de Coréens ont été séparés de leurs proches à la fin de cette guerre (1950-53), certains se trouvant au nord et d'autres au sud de la frontière infranchissable mise en place en travers de la péninsule en 1953. Les dernières rencontres entre proches, organisées sous la tutelle de la Croix Rouge, ont eu lieu en 2010. "J'espère que le Nord va ouvrir son coeur afin que les familles divisées puissent être réunies vers la fête de Chuseok", a déclaré la présidente, évoquant la fête de l'automne qui tombe cette année le 19 septembre. La veille, responsables du Sud et du Nord s'étaient enfin mis d'accord pour la réouverture du complexe industriel de Kaesong, situé en territoire nord-coréen à quelques km de la frontière, et fermé par Pyongyang en avril, au plus fort des tensions sur la péninsule. A l'issue d'une 7e réunion à ce sujet, les deux parties ont décidé de rouvrir ce site, qui abrite 123 entreprises sud-coréennes et rapporte de précieuses devises étrangères à la Corée du Nord. Mais aucune date n'a été fixée pour la reprise des activités. La chef d'Etat sud-coréenne a toutefois déclaré espérer, dans son discours, que cet accord soit "le point de départ de nouvelles relations inter-coréennes". (Belga)

Nos partenaires