Corée Sud: deux ouvriers protestent contre Hyundai sur un pylône électrique

25/10/12 à 09:53 - Mise à jour à 09:53

Source: Le Vif

(Belga) Deux ex-salariés de Hyundai sont perchés depuis plus d'une semaine sur un pylône électrique afin de dénoncer le recours aux intérimaires dans les usines du constructeur automobile sud-coréen et n'en descendront qu'une fois leurs revendications satisfaites, ont-ils prévenu jeudi.

Corée Sud: deux ouvriers protestent contre Hyundai sur un pylône électrique

Choi Byung-Seung et Chun Ui-Bong ont gravi le pylône de 45 mètres le 17 octobre près de l'usine Hyundai d'Ulsan (sud), s'installant à mi-hauteur sur des planches de bois. "Nous dormons, mangeons et urinons là-haut depuis", a raconté Cho, joint par l'AFP sur son téléphone portable. "Nous resterons ici jusqu'à ce que notre demande de voir tous les travailleurs intérimaires titularisés soit satisfaite", a-t-il dit. Les deux hommes subsistent grâce aux vivres que leur fournissent des syndicalistes et font leurs besoins dans des sacs en plastique. Choi, 38 ans, est un ancien intérimaire de Hyundai remercié en 2005 pour avoir participé à une grève dénonçant justement le recours au travail temporaire. Hyundai, premier constructeur sud-coréen, emploie quelque 7.000 intérimaires. Le ministère du Travail a récemment épinglé sa politique sociale et le constructeur s'est engagé à titulariser environ 3.000 intérimaires d'ici 2016. Choi explique avoir choisi un mode d'action plus radical après avoir passé des années à batailler en vain auprès des élus et des tribunaux pour faire condamner Hyundai. "Nous avons tout essayé ces huit dernières années et nous nous sommes dits qu'il était temps de tenter autre chose", a-t-il dit, promettant de rester "des semaines, voire des mois" sur le pylône pour obtenir gain de cause. (JUNG YEON-JE)

Nos partenaires