Corée du Sud: nouveau report du tir d'un lanceur pour raison technique

29/11/12 à 09:10 - Mise à jour à 09:10

Source: Le Vif

(Belga) La Corée du Sud a de nouveau reporté sine die jeudi le tir d'une fusée censée placer en orbite un satellite grâce auquel le pays espère entrer dans le club fermé des puissances spatiales asiatiques, après deux échecs successifs.

Corée du Sud: nouveau report du tir d'un lanceur pour raison technique

Le lanceur de 140 tonnes KSLV-I (Korea Space Launch Vehicle), de conception russo-coréenne, devait s'élever vers 16h00 (08h00 HB) de la base de Naro (sud). "Il est impossible de reprendre la procédure de lancement aujourd'hui", a déclaré à la presse le ministre-adjoint des Sciences, Cho Yul-Rae, sans préciser la durée estimée du report. La mise à feu avait déjà été reportée en octobre après la détection d'un joint en caoutchouc défectueux dans un connecteur entre le pas de tir et le premier étage du lanceur, de conception russe. Cette fois, le problème semble provenir du système de propulsion du deuxième étage de la fusée, selon M. Cho. La Corée du Sud compte sur ce programme de tir pour rejoindre la Chine, l'Inde et le Japon au nombre des pays asiatiques ayant réussi à lancer un satellite dans l'espace. Ses deux premiers essais s'étaient soldés par des échecs. "Nous avons besoin d'avoir nos propres équipements de lancement spatial, sur notre sol", a expliqué à l'AFP un scientifique de l'Institut de recherche aérospatiale sud-coréen, Chae Yeon-Seok. "Ils sont cruciaux pour nous permettre de posséder la technologie de pointe, développer une industrie à forte valeur ajoutée et renforcer notre présence sur le marché mondial de l'aérospatial", a-t-il justifié. En 2009, le lanceur a atteint son orbite mais un défaut a empêché le déploiement du satellite. En 2010, la fusée a explosé en plein vol. (VIM)

Nos partenaires