Cordon Sanitaire - le Vlaams Belang soutenu dans plusieurs communes limbourgeoises

04/01/13 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Source: Le Vif

(Belga) Le Vlaams Belang a bénéficié, dans trois communes limbourgeoises au moins, du soutien d'autres formations politiques pour décrocher un siège dans les conseils de police ou de CPAS. Il en va ainsi notamment à Lanaken, Bilzen et Heusden-Zolder.

Dans cette première commune, où l'ancien ministre flamand Marino Keulen (Open Vld) a été élu bourgmestre, les partis d'opposition CD&V, N-VA et VB ont convenu de se partager un mandat au conseil du CPAS durant deux années chacun, accuse le maïeur. "Le cordon sanitaire a clairement été rompu vu que ces accords ont été couché sur papier. L'obstacle pour former la prochaine fois une coalition avec le VB a dès lors quasiment disparu", fustige M. Keulen. A Heusden-Zolder, la bourgmestre sortante Sonja Claes accuse, elle, le Vld d'avoir offert trois voix au VB, ce qui permet à l'un de ses militants locaux de siéger dorénavant au conseil du CPAS. Un scénario similaire s'est joué également à Bilzen où, grâce à l'appui du CD&V, un militant du Belang accède au conseil de police, selon la députée Annick Ponthier (VB). A Eeklo également (Flandre orientale), un militant du Belang s'est assuré une place au sein du conseil de police grâce au soutien vraisemblable de la N-VA et d'un élu d'une liste locale, SMS. (JAV)

Nos partenaires