Coopération: des ong réclament plus d'attention de la Belgique pour les soins de santé

05/09/12 à 12:45 - Mise à jour à 12:45

Source: Le Vif

(Belga) Les soins de santé doivent retrouver leur place dans la coopération au développement, ont réclamé mercredi des associations actives dans ce secteur soutenues par les syndicats et mutualités socialistes et chrétiens. Elles ont mené une action devant le cabinet du ministre de la Coopération au développement, Paul Magnette, et lui ont remis des recommandations signées par 73.499 personnes et 181 organisations.

"L'accès aux soins de santé est un droit fondamental", a rappelé André Kiekens, responsable de "Wereldsolidariteit". "Mais il fait encore défaut à 2,5 millions de personnes. Cela doit donc devenir la priorité de la coopération au développement. Le gouvernement belge doit jouer un rôle plus actif". Les initiateurs de cette action demandent que, dans les pays avec lesquels la Belgique a conclu des accords bilatéraux, celle-ci reconnaisse des organisations de santé locales et encouragent les autorités du pays partenaire à travailler avec elles. Ils ont visé plus particulièrement la République démocratique du Congo (RDC). Selon eux, la Belgique doit réintégrer dans sa coopération avec son ancienne colonie les soins de santé retirés en 2009. M. Magnette (PS) a accueilli les manifestants à la porte de son cabinet avant de signer la pétition. La santé reste une priorité dans la coopération au développement, a-t-il assuré. "Mes prédécesseurs ont parfois pris d'autres décisions mais chacun doit savoir que le développement économique n'est pas possible si les gens sont malades", a expliqué le ministre. (PVO)

Nos partenaires