Contrôle budgétaire - Élargissement du plan Activa pour lutter contre le chômage des jeunes

30/03/13 à 15:40 - Mise à jour à 15:40

Source: Le Vif

(Belga) Le plan Activa sera étendu pour lutter davantage contre le chômage des jeunes, a indiqué samedi la ministre de l'Emploi, Monica De Coninck.

Contrôle budgétaire - Élargissement du plan Activa pour lutter contre le chômage des jeunes

Jusqu'à l'âge de 27 ans, et non plus 25 ans, les jeunes chômeurs pourront bénéficier de cette mesure pendant trois ans. Pendant cette période, l'allocation de chômage est activée, c'est-à-dire déduite du salaire payé par l'employeur. Les cotisations sociales seront en outre réduites de 500 euros par mois. Le gouvernement souhaite également mieux contrôler le comportement de recherche des jeunes chômeurs qui auront quitté l'école après l'année scolaire 2012-2013. Le 1er janvier 2012, des modifications importantes sont déjà intervenues dans le régime des ex-allocations et stages d'attente. Le "comportement de recherche actif" sera en outre évalué pendant la période d'insertion professionnelle, au cours du 7ème et du 11ème mois. Une évaluation négative aura comme conséquence que les allocations d'insertion seront octroyées au plus tôt six mois après cette évaluation et à condition que le comportement de recherche soit évalué positivement. Le gouvernement s'attend à une économie de 61,8 millions d'euros. Les dépenses relatives aux titres-services seront réduites de 68 millions d'euros, sans que le prix payé par l'utilisateur ne soit modifié, a précisé la ministre. Le dispositif et les nouvelles règles qui l'organisent seront mieux contrôlés. Les obligations de déclaration, qui visent à lutter contre le dumping social, accompagnées d'une réduction de charge dans le secteur de la construction seront simplifiées et un enregistrement électronique des présences sur les chantiers temporaires et mobiles sera instauré. (JAV)

Nos partenaires