Contrats d'armement - Un courtier français affirme avoir payé 4 millions d'euros au PS de Spitaels

29/04/14 à 08:12 - Mise à jour à 08:12

Source: Le Vif

(Belga) Le courtier français Bernard Cheynel affirme, dans un livre publié au Seuil, "avoir distribué des pots-de-vin" pour favoriser des contrats d'armement. Interrogé par Le Soir, il précise avoir payé en espèces quelque 4 millions d'euros au PS belge dans le dossier Sagem-Mirsip de modernisation des Mirage V.

Contrats d'armement - Un courtier français affirme avoir payé 4 millions d'euros au PS de Spitaels

L'homme incrimine l'ancien président du PS Guy Spitaels, aujourd'hui décédé, mais aussi l'ancien ministre de la défense Guy Coëme, ainsi que Merry Hermanus. Ces deux derniers démentent fermement. L'ancien directeur de cabinet de Guy Coëme, Jean-Louis Mazy, est également cité. Selon M. Cheynel, le contrat Mirsip-Sagem portait sur 100 millions d'euros et a fait l'objet d'une commission de 4 à 5%, qui a transité par la Sabca, société belge qui appartient pour moitié à Serge Dassault. La justice belge a longtemps soupçonné que des commissions occultes avaient été versées dans le dossier, mais les juges d'instruction n'étaient jamais arrivés à établir quoi que ce soit. Le dossier a finalement été déclaré prescrit en 2008. (Belga)

Nos partenaires