Conseillers diplomatie économique - L'Olivier wallon attend les explications du fédéral avant d'envisager un recours

18/03/13 à 17:44 - Mise à jour à 17:44

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement wallon n'a pas encore décidé s'il se joindrait ou non au recours flamand déposé devant le Conseil d'Etat après la décision controversée du gouvernement fédéral de déployer des conseillers en diplomatie économique au sein des ambassades de Belgique à l'étranger.

Interrogé lundi après-midi en commission du parlement wallon par le député Stéphane Hazée (Ecolo), le ministre wallon du Commerce extérieur Jean-Claude Marcourt (PS) a indiqué que l'exécutif wallon attendait le résultat d'une réunion prochaine entre collaborateurs des quatre ministres concernés (le fédéral et les 3 Régions) avant de se positionner. "Nous nous prononcerons après avoir entendu les explications du fédéral", a indiqué le ministre. Selon lui, les services juridiques wallons qui ont analysé l'arrêté royal litigieux sont parvenus à la conclusion qu'une concertation avec les différentes Régions -qui sont principalement compétentes pour le Commerce extérieur- aurait dû avoir lieu avant que la décision du gouvernement fédéral. Devant les députés, M. Marcourt a répété que la décision du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders était à ses yeux "une mauvaise idée" qui risque de générer "des doutes, de l'incertitude et de l'incompréhension auprès des Etats membres où ces diplomates seront localisés". Le ministre des Affaires étrangères souhaite désigner des conseillers en diplomatie économique dans les différents pays "qui sont des chefs d'entreprise (locaux) dans leur pays, qui ne coûteront pas un euro à la Belgique", avait-il expliqué début février. Pour les Régions, le fédéral outrepasse toutefois ses compétences. Le ministre-président flamand Kris Peeters a annoncé la semaine dernière le dépôt d'un recours en annulation devant le Conseil d'Etat à ce sujet. (MUA)

Nos partenaires