Conseil communal de Namur - Pas d'arrêté interdisant l'arrivée de nouveaux détenus à la prison de Namur

28/06/13 à 03:21 - Mise à jour à 03:21

Source: Le Vif

(Belga) Le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot, ne prendra pas d'arrêté pour interdire l'arrivée de nouveaux détenus à la prison de Namur en raison de la surpopulation carcérale et des problèmes de sécurité qui pourraient en découler, a-t-il indiqué lors du conseil communal en réponse à une interpellation du conseiller de l'opposition (PS) Antoine Piret.

"Namur est la cinquième prison (sur trente-quatre) la plus surpeuplée du pays", a indiqué Antoine Piret, soulignant les conditions de détention insatisfaisantes voire "inacceptables". Maxime Prévot n'a toutefois pas l'intention de prendre à ce stade un arrêté similaire au bourgmestre de Forest, Marc-Jean Ghyssels, et à celui de Nivelles, Pierre Huart, même s'il les soutient. "Leur démarche est fondée mais ce n'est pas la recette miracle", estime-t-il. Actuellement, la prison de Namur accueille entre 215 et 224 détenus, soit un taux de surpopulation d'environ 50% (sa capacité étant de 140 prisonniers). "Les tensions vécues à Forest et Nivelles sont plus aiguës qu'à Namur, on ne va pas s'en plaindre. Un arrêté ne résout pas tout. Prendre ses responsabilités, c'est aussi ne pas se calquer sur les autres", ajoute le bourgmestre. Maxime Prévot garde néanmoins la situation à l'oeil. Il espère que la prison de Namur ne sera pas le point de chute des détenus "refoulés", ce qui aggraverait la surpopulation carcérale à Namur. C'est d'ailleurs une des craintes du directeur de la prison namuroise, Éric Delchevalerie, d'après Antoine Piret. "Dans ces conditions, j'ai d'ailleurs appris qu'une grève des gardiens n'était pas à exclure", a informé M.Piret. (Belga)

Nos partenaires