Conseil communal de Gembloux - "Le nouvel Hôtel de Ville mènera la commune à la faillite", estime l'opposition

01/08/13 à 13:24 - Mise à jour à 13:24

Source: Le Vif

(Belga) Dominique Notte, chef de l'opposition socialiste de Gembloux, a proposé mercredi soir au conseil communal de voter l'abandon du projet de construction du nouvel Hôtel de Ville, dont le chantier débutera lundi prochain. Les travaux devraient coûter 10,2 millions d'euros. "Nous n'avons pas les moyens de ce projet. Nous menons la ville à la faillite et l'avenir nous le montrera", a indiqué l'ancien bourgmestre. Les conseillers, à l'exception du PS, ont toutefois voté contre cette proposition.

"L'impact budgétaire de l'Hôtel de Ville représente 450.000 euros par an pendant trois ans. Or, la commune devra faire face à de nombreux défis: les nouvelles missions fédérales de la zone de police, la mise en place de la zone de secours, la vétusté des maisons de repos", a expliqué Dominique Notte. L'actuel bourgmestre cdH, Benoît Dispa, a dénoncé "les manigances déployées en coulisses auprès de l'administration wallonne pour essayer de remettre en question les subsides extraordinaires de ce dossier". "Venant d'un ancien bourgmestre de Gembloux, ce n'est pas digne. Je ne veux pas que ce dossier soit sali par des considérations politiques. Sous son mayorat, plusieurs pistes avaient été évaluées et aucune n'a abouti. Nous avons eu cette opportunité exceptionnelle avec ces subsides. Et cela aurait été une faute de ne pas la saisir", a-t-il répondu. Selon la majorité, l'abandon du projet représenterait une perte de 2 millions d'euros et l'organisation d'une consultation coûterait 40.000 euros d'intérêt par mois. (Belga)

Nos partenaires