Conseil Communal de Gembloux - La commune de Gembloux rend un avis plutôt négatif sur le cadre éolien wallon

06/11/13 à 23:21 - Mise à jour à 23:21

Source: Le Vif

(Belga) Le conseil communal de Gembloux a voté mercredi soir une analyse de la cartographie éolienne adressé au ministre wallon de l'Environnement et de l'Aménagement du territoire, Philippe Henry (Ecolo), suite à la clôture de l'enquête publique mercredi dernier. La commune a reçu 358 courriers d'opposition dont 3 venant de riverains hors de la commune, 51 de soutiens et 2 d'institutions administratives.

"Nous nous sommes concentrés sur les zones les plus susceptibles d'accueillir des parcs éoliens et nous avons fourni un avis circonstancié sur chacune d'elles", a expliqué le bourgmestre cdH, Benoît Dispa. Sur les six projets de parcs éoliens, Gembloux a rendu deux avis relativement positifs. Autorisé par le ministre Henry, le parc du Ridia a récemment été rejeté par le Conseil d'Etat. Confirmant sa position pour ce projet, le conseil communal de Gembloux a fait part de son inquiétude quant aux zones entre Grand-Leez et Sauvenière, entre Corroy-le-Château, Bossière, Mazy et Feroz ainsi qu'entre Chastre, Gembloux et Ernage. La cheffe de groupe MR Sabine Laruelle souhaite attirer l'attention de la Région wallonne sur la saturation de certains réseaux électriques de la commune. Gembloux et ses environs comptent actuellement 28 éoliennes rassemblées en 3 parcs tandis que 3 projets, soit 16 mâts supplémentaires, ont été autorisés. Quelque 3 projets de 6 éoliennes chacun sont à l'étude, contre deux projets de 4 et 8 mâts qui font l'objet d'un recours au Conseil d'Etat. (Belga)

Nos partenaires