Conseil communal Andenne - Licenciements du personnel communal: l'opposition "déçue" des réponses du bourgmestre

13/11/13 à 01:55 - Mise à jour à 01:55

Source: Le Vif

(Belga) L'opposition (cdH-Ecolo) a interpellé mardi le collège, lors du conseil communal d'Andenne, concernant les licenciements annoncés le 25 octobre au sein du personnel communal, exigeant des réponses précises. Le bourgmestre, Claude Eerdekens, a répondu mais l'opposition reste sur sa faim.

L'opposition avait dénoncé un manque d'information total concernant ces licenciements lors du conseil communal du 25 octobre qui avait été houleux. Parmi les questions posées par le groupe cdH: à combien de personnes, toutes entités juridiques confondues, un préavis de licenciement a-t-il été notifié? A combien de licenciements faut-il s'attendre d'ici fin 2013? Ces départs forcés auront-ils un impact sur certains services? Les questions d'Ecolo allaient dans le même sens. "Ces licenciements concernent huit équivalents temps plein. D'ici la fin de l'année, il y aura encore un équivalent et demi temps plein concerné comme cela a été dit aux syndicats le 4 novembre", a répondu le bourgmestre. Il a insisté sur le fait que ces licenciements au sein du personnel communal ne sont pas un problème propre à Andenne mais bien à toutes les communes. "C'est un problème structurel qui intervient dans un pays où le poids de la fonction publique est très lourd." Philippe Mattart, chef de groupe cdH, s'est dit "déçu" quant à certaines réponses de Claude Eerdekens. "Je vous ai demandé les licenciements également pour les entités juridiques connexes. On aurait alors un chiffre plus élevé que les huit équivalents temps plein évoqués". Ecolo partageait cette déception. (Belga)

Nos partenaires