Congrès N-VA - "Aucune ville au monde ne peut fonctionner avec un système d'apartheid"

30/10/13 à 17:25 - Mise à jour à 17:25

Source: Le Vif

(Belga) Le député-bourgmestre FDF de Schaerbeek, Bernard Clerfayt, a vivement dénoncé mercredi les propositions de réformes institutionnelles dévoilées par la N-VA. "Aucune ville au monde ne peut fonctionner avec un système d'apartheid aussi pernicieusement organisé", lance-t-il dans un communiqué, en référence au "choix" proposé par le parti nationaliste aux citoyens de la capitale.

Congrès N-VA - "Aucune ville au monde ne peut fonctionner avec un système d'apartheid"

"C'est un manque de respect total pour tous les citoyens et spécifiquement tous les habitants, francophones ou flamands, de la Région bruxelloise", affirme-t-il. "Outre le choix scandaleux laissé au Bruxellois entre la Wallonie et la Flandre et la suppression de la Région centrale du pays, la N-VA ne prévoit qu'un siège garanti pour les Bruxellois au Parlement fédéral. Autant dire que les Bruxellois, qui représentent pourtant 10% de la population, n'auraient même plus leur mot à dire au sein du Parlement. Ce faisant, la N-VA attaque les Bruxellois de manière frontale", selon lui. "Les FDF ne pourront jamais entrer dans une logique où l'on renie la Belgique, la Région bruxelloise et où l'on tente de faire des Bruxellois des citoyens de seconde zone. Je me demande d'ailleurs quel parti francophone pourrait s'asseoir autour d'une table avec ce parti pour négocier un accord de gestion du pays ou de la Région bruxelloise", note encore M. Clerfayt. Soulignant les difficultés de la N-VA dans les sondages, il voit dans ses propositions les "cris d'un animal blessé". Elles sont pour lui "ignobles et 'onbespreekbaar'". (Belga)

Nos partenaires