Congrès antisémite - Une concertation discrète s'organise, des assocations juives déposent plainte

02/05/14 à 17:37 - Mise à jour à 17:37

Source: Le Vif

(Belga) Une réunion de concertation aura lieu samedi matin à l'initiative de la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, à propos du "Congrès européen de la dissidence" qu'organisent une librairie uccloise et le parti du député Laurent Louis, a-t-on appris de sources concordantes. Elle devrait associer les 19 bourgmestres bruxellois, les chefs de corps de zones de police de la Région et le gouverneur de Bruxelles.

Congrès antisémite - Une concertation discrète s'organise, des assocations juives déposent plainte

Ce Congrès doit se tenir dimanche. Plusieurs personnalités françaises connues pour leur antisémitisme y sont annoncées: Alain Soral, Hervé Ryssen, Kemi Seba ou encore l'humoriste Dieudonné. Certaines d'entre elles ont déjà fait l'objet de condamnations judiciaires en France. Le lieu de la manifestation est tenu secret et ne sera révélé qu'au dernier moment aux participants afin d'éviter les pressions sur les hôtes de ce congrès et une éventuelle interdiction préventive. Mercredi, le bourgmestre d'Etterbeek, Vincent De Wolf, a demandé l'intervention du gouverneur de Bruxelles afin qu'il prenne un arrêté couvrant l'ensemble du territoire bruxellois. La ministre de l'Intérieur a de son côté préféré la discrétion. Elle est en contact depuis plusieurs jours avec les services concernés par ce congrès. Ce dossier est donc bien géré et pris en main de manière claire, collective et cohérente depuis le début, a-t-elle indiqué il y a deux jours. Les organisations juives et de lutte contre l'antisémitisme se sont également manifestées. La Ligue Belge Contre l'Antisémitisme (LBCA) a déposé plainte vendredi auprès du procureur du roi de Bruxelles en compagnie de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra, basée en France) et l'Union des étudiants juifs de Belgique. Selon elles, les éléments d'un délit à la loi de 1981 contre le racisme et la xénophobie sont d'ores et déjà réunis. Avec le soutien du Consistoire central israélite de Belgique, le Forum des organisations juives de Belgique (coupole flamande) et le Comité de coordination des organisations juives de Belgique ont également décidé de déposer plainte. Si les instances compétentes autorisaient la réunion, les deux organisations appellent "tous les décmorates à une manifestation, malgré l'agressivité possible de l'autre partie". (Belga)

Nos partenaires