Congrès antisémite - Le bourgmestre d'Anderlecht interdit la tenue du congrès

04/05/14 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Le Vif

(Belga) Le bourgmestre d'Anderlecht Eric Tomas (PS) a pris, dimanche matin, un arrêté interdisant l'organisation du "Congrès européen de la dissidence", prévu dimanche après-midi sur son territoire, Chaussée de Mons.

Le bourgmestre motive sa décision en raison des risques importants pour la sécurité, la sûreté et la tranquilité publiques liés à l'organisation du congrès. L'interdiction concerne tant l'organisation que les orateurs et les participants ou invités. Un périmètre qui interdira l'accès a été défini autour du square Albert 1er. L'interdiction vise également toute manifestation publique de soutien ou de réprobation à ce congrès. Les forces de police ont été mobilisées et chargées de veiller au respect de cet arrêté. L'interdiction a été communiquée au propriétaire de la salle. Le Bourgmestre d'Anderlecht invite fermement manifestants et contre manifestants à respecter l'arrêté. Le Comité de Coordination des Organisations juives de Belgique (CCOJB) salue l'interdiction du rassemblement "de haine antisémite" auquel devaient notamment participer Laurent Louis, Dieudonné, la Tribu Ka et Alain Soral. Certains d'entre eux ont déjà fait l'objet de condamnations judiciaires en France. (Belga)

Nos partenaires