Congrès antisémite - Joëlle Milquet juge légitime l'interdiction du bourgmestre d'Anderlecht

04/05/14 à 11:50 - Mise à jour à 11:50

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet (cdH) soutient la décision prise dimanche matin par le bourgmestre d'Anderlecht Eric Tomas (PS) d'interdire la tenue du "Congrès européen de la dissidence" sur son territoire, a-t-elle déclaré dimanche matin à l'agence Belga.

Congrès antisémite - Joëlle Milquet juge légitime l'interdiction du bourgmestre d'Anderlecht

Joëlle Milquet estime que "l'arrêté d'interdiction adopté par Eric Tomas, bourgmestre d'Anderlecht, s'inscrit parfaitement dans le cadre de l'analyse et de la coordination opérées entre les différents bourgmestres de la Région de Bruxelles-Capitale, les services de sécurité et de police, ainsi que de l'Intérieur". Elle ajoute que "cet arrêté est légitimé en raison des risques importants de troubles et heurts en matière d'ordre public, liés notamment aux caractéristiques de l'événement et des personnalités invitées, et aux conséquences en matière de mobilisation et contre-mobilisation annoncées de groupes antagonistes susceptibles de troubler gravement la sécurité, la sûreté et la tranquillité publiques". Des figures françaises connues pour leur antisémitisme avaient annoncé leur participation au "Congrès européen de la dissidence", prévu dimanche après-midi à Anderlecht. Le député belge Laurent Louis, Alain Soral, Hervé Ryssen, Kemi Seba ou encore l'humoriste Dieudonné avaient fait part de leur venue. Certains d'entre eux ont déjà fait l'objet de condamnations judiciaires en France. (Belga)

Nos partenaires