"Congo. Een geschiedenis" - Les ayants droit de l'homme figurant sur la couverture réclament une condamnation

11/04/13 à 12:03 - Mise à jour à 12:03

Source: Le Vif

(Belga) Les ayants droit d'Etienne Nkazi-A-Kanda-Ndotepelo, le vieil homme qui figure sur la couverture de l'ouvrage "Congo. Een geschiedenis" ("Congo. Une histoire"), de David Van Reybrouck, ont réclamé jeudi devant le tribunal de première instance de Bruxelles la condamnation de l'auteur, du photographe Stephan Vanfleteren et de la maison d'édition De Bezige Bij pour l'utilisation sans autorisation de son image. Ils estiment en outre que le cliché est blessant et injurieux.

M. Van Reybrouck aurait rencontré Etienne Nkazi lors de ses voyages au Congo. L'homme, qui se disait âgé de 125 ans, a vu une grande partie de l'histoire récente du pays se dérouler sous ses propres yeux. Le livre "Congo. Een geschiedenis" est sorti peu après son décès. Selon ses héritiers, M. Nkazi avait accepté d'être photographié, mais il n'avait jamais donné son accord pour que les clichés soient utilisés, encore moins en couverture. Ils estiment également que la photo choisie est injurieuse pour les Congolais et qu'elle renforce l'image du "pauvre Africain". L'avocat de l'auteur, du photographe et de la maison d'édition avance que M. Nkazi avait "au moins implicitement" donné son accord. "Le shooting s'est déroulé de manière professionnelle. Les clichés devaient par ailleurs être conformes aux standards occidentaux et non aux congolais", souligne Me De Bleeckere. La défense a ajouté que les plaignants n'avaient en outre pas pu prouver qu'ils étaient les héritiers de M. Nkazi. Le tribunal rendra son verdict le 16 mai. La traduction en français de "Congo. Een geschiedenis" est parue chez Actes Sud en 2012 avec la photo d'un autre homme - anonyme - en couverture. L'ouvrage a dominé la rentrée littéraire en remportant notamment le prix Médicis de l'essai et le prix du Meilleur livre étranger. (Belga)

Nos partenaires