Conflit en Syrie - Plus de 180.000 personnes, dont un 1/3 de civils, ont perdu la vie depuis mars 2011

21/08/14 à 16:20 - Mise à jour à 16:20

Source: Le Vif

(Belga) Plus de 180.000 personnes, dont un tiers de civils, ont trouvé la mort dans le conflit qui ravage la Syrie depuis trois ans, selon un nouveau bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) publié jeudi.

Conflit en Syrie - Plus de 180.000 personnes, dont un 1/3 de civils, ont perdu la vie depuis mars 2011

"Depuis que la première victime de la révolution syrienne a été enregistrée le 18 mars 2011 dans la province de Deraa, les décès de 180.215 personnes ont été rapportés", a annoncé l'OSDH. Parmi les morts figurent 58.805 civils, dont 9.428 enfants et 6.036 femmes, selon ce dernier bilan qui inclut les victimes rapportées jusqu'au 20 août. Par ailleurs, 66.365 membres de l'armée régulière et des milices syriennes pro-régime ont été tués, ainsi que 49.699 rebelles et jihadistes étrangers, dont des membres du groupe radical de l'Etat islamique (EI). L'ONG n'a pas présenté de bilan séparé pour les rebelles et les combattants de l'EI, anciens alliés dans la lutte contre Damas, devenus ennemis. Parmi les victimes côté rebelle se trouvent 16.855 étrangers. Coté loyaliste, l'ONG dénombre 40.438 soldats de l'armée régulière, 25.927 membres de milices syriennes pro-régime, 561 combattants du Hezbollah libanais, et 1.854 autres étrangers ayant pris le parti de Bachar al-Assad. En outre, 2.931 victimes n'ont pas pu être identifiées, selon l'OSDH, qui précise que le nombre de victimes des deux côtés est probablement bien plus élevé. Documenter les morts est très difficile "car les deux parties en conflit essaient de dissimuler leurs pertes réelles", explique cette ONG basée en Grande Bretagne et qui s'appuie sur un vaste réseau de militants et de sources médicales et militaires. Le conflit qui dure depuis trois ans en Syrie a forcé près de la moitié de la population à fuir leurs foyers. (Belga)

Nos partenaires