Conflit en Syrie - Les jihadistes prennent une ville syrienne à la frontière avec l'Irak

01/07/14 à 16:40 - Mise à jour à 16:40

Source: Le Vif

(Belga) Les jihadistes de l'Etat islamique (EI) ont pris mardi le contrôle total de la ville syrienne clé de Boukamal à la frontière avec l'Irak, après une bataille féroce de trois jours avec les combattants rebelles, rapporte une ONG.

Conflit en Syrie - Les jihadistes prennent une ville syrienne à la frontière avec l'Irak

Un porte-parole des rebelles, qui combattent à la fois l'EI et le régime du président Bachar al-Assad, ont indiqué que les jihadistes avaient pris la ville après avoir reçu des renforts de l'Irak voisin où l'EI contrôle de nombreuses régions tombées au cours de leur offensive fulgurante débutée le 9 juin. Cette prise survient deux jours après la proclamation par l'EI d'un califat à cheval sur la Syrie et l'Irak, appelant les musulmans du monde entier à obéir à son chef Abou Bakr al-Baghdadi. "L'Etat islamique a pris le contrôle total de Boukamal dans (la province pétrolifère) de Deir Ezzor, à la suite de violents combats l'opposant aux rebelles soutenus par le Front al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda", a précisé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Depuis des mois, les combats font rage à Deir Ezzor entre les jihadistes, initialement connus sous le nom de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), et les rebelles épaulés par le Front al-Nosra. Parallèlement, les avions de chasse du régime ont mené quatre raids sur Boukamal, après la prise de contrôle de l'EI, affirme l'OSDH. Des combats se sont déroulés à Cheil, un bastion du Front al-Nosra, à 100 kilomètres au nord de Boukamal, a indiqué également l'OSDH, basée en Grande-Bretagne. (Belga)

Nos partenaires